Poker pour femmes: le livre de Cecilia Sarkozy !

Poker pour femmes: le livre de Cecilia Sarkozy !



poker  Le poker n'est pas seulement une maladie de peoples en détresse ou de chaînes de télévision en mal d'audience. De plus en plus de femmes s'y mettent depuis que la cuisine se fait par micro-ondes, les gosses par injection, l'éducation par sarkozy à la télé et les séries télévisées par résumé. Les femmes cherchent donc des sensations et se mettent au poker. On ne compte plus les dingues qui transpirent (euphémisme) non plus pour du vison ou pour rocco ou pour nicolas ou pour patriiiiiiiick mais pour une quinte flush (même un kir royal ne leur fait pas cet effet).

L'une des plus célèbres joueuses de Poker, maintenant libérée de ses obligations, Cécilia Sarkozy elle-même ! publie un livre à ce sujet (sous le nom de celui qui lui a appris toutes les astuces du jeu, le fameux "professeur" -son nom dans les cercles parisiens- Jean-Maurice Cohen): le poker des paresseuses. Le poker des paresseuses est un vrai petit guide pour toutes les femmes qui, en prada ou pas, voudront arriver à bluffer sur le tapis et mettre carpette leurs adversaires, avec ou sans cartes.

Hommes qui lisez, lisez aussi le poker des paresseuses afin de connaître la manière de penser de vos con currentes/cubines !

Politologues professionnels ou amateurs, lisez le poker des paresseuses car vous comprendrez ainsi comment et pourquoi Cecilia a fait tapis, Rachida ramasse les tribunaux au bluff, Roselyne paie pour voir Laporte; Vous comprendrez aussi pourquoi Pécresse et Boutin vont devoir se recaver.

Le poker des paresseuses en double lecture est aussi une formidable coulisse du pouvoir par celle qui était à la première place pour observer le jeu des uns et des autres: cécilia Sarkozy.


Poker pour femmes: le livre de Cecilia Sarkozy ! | 14 novembre 2007
D'autres trucs du même genre dans la ou les catégorie(s): Actu people, Actualités, Jeux, Santé, sarkozy 2012, Sports


Commentaires sur

Poker pour femmes: le livre de Cecilia Sarkozy !

Bonjour,

Je suis directeur marketing du poker dans le Groupe Partouche & nous organisons un tournoi de poker dédié uniquement aux femmes en plusieurs étapes dans 6 de nos casinos.
Je souhaiterais invité Cécila Sarkozy à y participer & faire connaitre votre livre à nos participantes.

Merci de me contacter.

Groupe Partouche
Jean-Jacques ICHAI
Directeur marketing PPT
01.47.64.33.45
06.21.89.42.58
jjichai@g-partouche.fr

Plus d'informations sur le groupe Partouche sur www.partouche.com


Bonjour,

Je suis directeur marketing du poker dans le Groupe Partouche & nous organisons un tournoi de poker dédié uniquement aux femmes en plusieurs étapes dans 6 de nos casinos.
Je souhaiterais invité Cécila Sarkozy à y participer & faire connaitre votre livre à nos participantes.

Merci de me contacter.

Groupe Partouche
Jean-Jacques ICHAI
Directeur marketing PPT
01.47.64.33.45
06.21.89.42.58
jjichai@g-partouche.fr

Plus d'informations sur le groupe Partouche sur www.partouche.com


La rumeur court effectivement que poker pour paresseuses est à double lecture et est une sorte de vengeance écrite de Cecilia Sarkozy

Vérifiez votre commentaire sur Poker pour femmes: le livre de Cecilia Sarkozy !

Voir votre commentaire sur Poker pour femmes: le livre de Cecilia Sarkozy !

Preview pas encore posté

en cours ..
Votre commentaire ne peut pas être posté
Votre commentaire a été posté Donnez votre avis sur ou posez votre question !

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Donnez votre avis, commentez ou posez une question sur

Poker pour femmes: le livre de Cecilia Sarkozy !

Cliquez dans les colonnes pour d'autres actualités, nouvelles du sport ou de la politique ou bêtises des nounours

« Absent pour cause de grève: payé ou pas ? | Accueil | Seins nus à la piscine: un droit »