Société générale: une fraude de plus

Société générale: une fraude de plus



FitchAlors que les nounours et notamment Fitch vous annonçaient ce matin que la Société Générale était à vendre, voici qu’on apprend qu’en plus des mauvais calculs de la banque, la Société Générale est aussi victime d’une fraude de trader.

Rien ne va plus, les jeux sont faits.. Dans la roulette de la finance, Société Générale vient de perdre un paquet d’argent et surtout une capacité d’endettement puisque les vrais FITCH ont même dégradé sa notation:

 “Fitch réagit au quart de tour après les révélations de la Société Générale sur une fraude géante à son encontre et de nouvelles dépréciations sur l'immobilier américain. L'agence abaisse de "AA" à "AA-" la note d'émetteur de la SG et de "A/B" à "B" la note individuelle. La perspective est confirmé à "stable" pour une note "support floor" de "A-". “ (source afp).

Sarkozy va-t-il s’en mêler en appelant à la rescousse Bolloré qui est déjà banquier en italie et qui bouclerait ainsi sa vie ? ou Sarkozy va-t-il faire entrer dans la danse la caisse des dépôts ?

Prochaine victime: HSBC mais ça sera plus dur de s’en apercevoir puisqu’ils délocalisent déjà au maximum pour tout planquer et que par ailleurs HSBC est déjà une mauvaise banque.

A propos de la société générale, son pdg Daniel Bouton explique la fraude dans une lettre:

Paris, le 24 janvier 2008

Madame, Monsieur,

J'ai le devoir de vous informer que la direction de la Société Générale a découvert une fraude interne d'une ampleur considérable, commise par un collaborateur de sa division de banque de financement et d'investissement.
Ce dernier a été immédiatement mis à pied. Une plainte sera déposée à son encontre.

Le Conseil d'Administration de la banque a appuyé les décisions que j'ai prises de mettre fin aux fonctions des cadres, y compris dirigeants, responsables de la supervision et des contrôles des opérations concernées.

Les transactions sur lesquelles la fraude a porté étaient simples - une position à la hausse des marchés actions - mais dissimulées par des techniques extrêmement sophistiquées et variées.

J'ai bien évidemment informé M. le Gouverneur de la Banque de France et M. le Secrétaire Général de l'Autorité des Marchés Financiers dès que j'ai eu connaissance de la situation, le dimanche 20 janvier.

La perte subie est très importante. Toutes les mesures ont été prises sur le champ pour la circonscrire. Les failles des procédures de contrôles ont été identifiées et corrigées pour éviter tout nouveau risque de nature comparable.

Pour autant, ni cette perte exceptionnelle, ni les provisions passées pour couvrir les éventuelles dépréciations d'actifs liées à la crise qui affecte les marchés de capitaux depuis l'été dernier, n'empêcheront la banque de réaliser un bénéfice net sur l'année 2007. En effet, la plupart de ses métiers, en France comme à l'étranger, ont continué à dégager de bons, et parfois d'excellents résultats d'exploitation.

Afin de conforter le niveau de ses capitaux propres et de préserver ses notations externes à hauteur des meilleurs standards internationaux, la Société Générale procèdera dans les prochains jours à une augmentation de capital, qui fera plus que compenser la perte due à la fraude. Cette augmentation de capital a été entièrement garantie mercredi 23 janvier.

Dès lors, avec la confirmation de sa solidité financière, la capacité du Groupe Société Générale à rebondir et à reprendre la croissance rentable qui la caractérise depuis de longues années est intacte. J'y vois, avec le soutien de nos actionnaires et l'engagement de nos collaborateurs, un profond motif d'optimisme.

Dans le règlement des conséquences de cette affaire triste et regrettable, mon souci a d'abord été de préserver l'intérêt de nos clients et de continuer à mériter leur confiance.

Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, à mes sentiments les meilleurs.

Daniel Bouton


 


Société générale: une fraude de plus | 24 janvier 2008
D'autres trucs du même genre dans la ou les catégorie(s): Bourse conseils boursier, Economie, finances, République des copains et des coquins


Commentaires sur

Société générale: une fraude de plus

Vérifiez votre commentaire sur Société générale: une fraude de plus

Voir votre commentaire sur Société générale: une fraude de plus

Preview pas encore posté

en cours ..
Votre commentaire ne peut pas être posté
Votre commentaire a été posté Donnez votre avis sur ou posez votre question !

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Donnez votre avis, commentez ou posez une question sur

Société générale: une fraude de plus

Cliquez dans les colonnes pour d'autres actualités, nouvelles du sport ou de la politique ou bêtises des nounours

« Carla Bruni video pour DT | Accueil | Lunettes du futur »