Val d' Isere: de Tessieres sur le podium

Val d' Isere: de Tessieres sur le podium



Le slalom géant de Val d' Isère sur la face de Bellevarde a accouché d'une course à suspense aussi raide que son tracé.

La première manche était tracée presque comme un slalom spécial avec de brusques changements de direction et une neige dure tels que Benjamin Raich lui-même se faisait sortir et que plusieurs caïds bloquaient et terminaient dans les choux.

Parti 17ème, JB Grange arrivait à être 8ème à la fin de la première manche tandis que parti 12ème, Cyprien Richard terminait lui aussi dans les 15.

Gauthier de Tessières était lui 30ème et donc premier à s'élancer dans la seconde manche où il éclatait et restait le seul en dessous de 1'09.

Grâce à ce temps d' extra-terrestre et au manque de visibilité qui tombait sur la course, Gauthier de Tessières finissait 3ème du classement général.

JB Grange voulant trop attaquer dans la seconde manche terminait finalement 16ème.


Val d' Isere: de Tessieres sur le podium | 13 décembre 2008
D'autres trucs du même genre dans la ou les catégorie(s): Ski, Sports


Commentaires sur

Val d' Isere: de Tessieres sur le podium

Vérifiez votre commentaire sur Val d' Isere: de Tessieres sur le podium

Voir votre commentaire sur Val d' Isere: de Tessieres sur le podium

Preview pas encore posté

en cours ..
Votre commentaire ne peut pas être posté
Votre commentaire a été posté Donnez votre avis sur ou posez votre question !

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Donnez votre avis, commentez ou posez une question sur

Val d' Isere: de Tessieres sur le podium

Cliquez dans les colonnes pour d'autres actualités, nouvelles du sport ou de la politique ou bêtises des nounours

« Mort de Betty Page | Accueil | Video Goldorak: le retour »