L’ Europe dit soutenir la Grece mais avec quoi et comment ?

L’ Europe dit soutenir la Grece mais avec quoi et comment ?



europe-grece Une fois de plus, un sommet de la dernière chance et dont on annonce qu’il allait tout résoudre a accouché d’une souris.

L’ Europe et son tandem de façade Sarkozy Merkel a annoncé vouloir soutenir la Grèce (roulements de tambour):

"la Grèce fait partie de l'Union européenne …. on ne va pas laisser tomber la Grèce" a dit Mme Merkel, en ajoutant: "Il y a des règles et ces règles vont devoir aussi être respectées".

"Nous appelons le gouvernement à mettre en oeuvre" les mesures d'économies budgétaires promises "de façon rigoureuse et déterminée", afin de réduire effectivement le déficit budgétaire grec de 4 points cette année, a prévenu la marionnette  Van Rompuy.

"La Grèce doit être prête à faire tout ce qui est nécessaire, y compris à prendre des mesures supplémentaires" pour y parvenir, a renchéri le pantin Barroso de la Commission européenne.

Sauf que le peuple grec ne veut pas et ne veut pas de la rigueur annoncée (le déficit budgétaire a atteint l'an dernier 12,7%, selon la Commission européenne) et que l’ Europe n’a pas les moyens de payer pour la Grèce.

Le peuple allemand ne va pas hypothéquer son économie pour colmater un trou béant et le peuple français n’a que l’arrogance de ses dirigeants pour faire croire qu’il pourrait aider qui que ce soit.

Les marchés ne s’y trompent pas et devraient gaiement continuer à attaquer la Grèce, le Portugal et l’ Espagne en attendant la France.

Actuellement la totalité de l’impôt sur le revenu collecté en France paie à peine les intérêts de la dette de la France. Dans 2 ou 3 ans, selon les prévisions de la cour des comptes, il faudra doubler cette somme. Les Français ne pouvant pas payer + d’impôts, comment cela se fera-t-il ? Cela ne se fera pas et c’est pour ça que la France sera la prochaine cible des nettoyeurs du marché.

La dette publique français atteindra bientôt 100% du PIB. Le paiement des intérêt sera alors de 3.500 euros par personne ayant un emploi, un montant «  équivalent au produit de la CSG ».:  "A un niveau égal à 4% du PIB, cette charge ne serait plus très loin du seuil de 10% du produit des prélèvements obligatoires, au-delà duquel il existe un risque, certes non automatique, de dégradation de la notation des dettes souveraines", estime la Cour des Comptes.

Après l’hiver réel, voici venir l’hiver économique en attendant la guerre mondiale.


L’ Europe dit soutenir la Grece mais avec quoi et comment ? | 11 février 2010
D'autres trucs du même genre dans la ou les catégorie(s): Actualités, République des copains et des coquins, Trucs bizarres de l'Europe chez les humains


Commentaires sur

L’ Europe dit soutenir la Grece mais avec quoi et comment ?

Vérifiez votre commentaire sur L’ Europe dit soutenir la Grece mais avec quoi et comment ?

Voir votre commentaire sur L’ Europe dit soutenir la Grece mais avec quoi et comment ?

Preview pas encore posté

en cours ..
Votre commentaire ne peut pas être posté
Votre commentaire a été posté Donnez votre avis sur ou posez votre question !

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Donnez votre avis, commentez ou posez une question sur

L’ Europe dit soutenir la Grece mais avec quoi et comment ?

Cliquez dans les colonnes pour d'autres actualités, nouvelles du sport ou de la politique ou bêtises des nounours

« Sarkozy encore devant les tribunaux | Accueil | La Grece commande 100 tonnes de patchs minceur »