Dominique de Villepin sur l’ affaire Woerth et Bettencourt

Dominique de Villepin sur l’ affaire Woerth et Bettencourt



Dominique de Villepin interviewé par Nicolas Demorand à propos de l’affaire Woerth Bettencourt.

Dominique de Villepin rappelle 3 principes très importants selon lui:

- impartialité de l’ état (et donc incompatibilité entre le rôle de trésorier d’un parti et rôle de ministre)

- égalité devant l’impôt (d’ autant plus que les riches semblent payer moins d’impôts que les gens normaux en France)

- indépendance de la justice (que l’affaire Woerth met à mal puisque le procureur donnait des informations en dehors du cadre légal aux gens concernés par l’enquête)

Dominique de Villepin n’appelle pas à une démission d’ Eric Woerth tant que son éventuelle culpabilité n’est pas prouvée mais il faudrait clarifier sa situation.

Interview Dominique de Villepin


Dominique de Villepin sur l’ affaire Woerth et Bettencourt | 30 juin 2010
D'autres trucs du même genre dans la ou les catégorie(s): Politique


Commentaires sur

Dominique de Villepin sur l’ affaire Woerth et Bettencourt

Vérifiez votre commentaire sur Dominique de Villepin sur l’ affaire Woerth et Bettencourt

Voir votre commentaire sur Dominique de Villepin sur l’ affaire Woerth et Bettencourt

Preview pas encore posté

en cours ..
Votre commentaire ne peut pas être posté
Votre commentaire a été posté Donnez votre avis sur ou posez votre question !

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Donnez votre avis, commentez ou posez une question sur

Dominique de Villepin sur l’ affaire Woerth et Bettencourt

Cliquez dans les colonnes pour d'autres actualités, nouvelles du sport ou de la politique ou bêtises des nounours

« Combien coute Rama Yade ? | Accueil | Le travail dans l’ administration par Zoe Shepard »