Donateurs de l' UMP: la fausse liste de Mediapart

Donateurs de l' UMP: la fausse liste de Mediapart



Premier cercleMediapart fait sensation et provoque la panique à l' UMP avec son article qui annonce "Argent de l'UMP : la liste secrète".

Après les habituelles remarques sur l'opacité de cette liste de donateurs (et c'est vrai qu'il est étrange que cette liste de donateurs à l' UMP et membres du premier cercle ne soit pas publique), Mediapart indique avoir obtenu cette liste via la société Optimus.

Mediapart indique aussi avoir reçu des menaces de poursuite d'un baveux de l' UMP, Philippe Blanchetier, en cas de publication de la liste ..

Est-ce pour ça que Mediapart se contente de liste au long d'un fastidieux article uniquement quelques noms en les assemblant par lobbies (dont celui de Goldman Sachs ou de la franc maçonnerie et de la trilatérale dont il est évident que Sarkozy était une créature vue la manière dont il a aidé à l'installation de leurs membres en Europe --> L' Europe est-elle dirigée par la Trilatérale ? ) .

Mediapart remarque aussi que sur les 540 membres du premier cercle, 140 sont à l'étranger dans des pays où la fiscalita est agréable pour eux. 64 d’entre eux ont élu domicile à Londres, 40 aux États-Unis,  ; 12 en Suisse, 9 en Belgique, et les autres entre le Portugal, le Viêtnam, la Chine, l’Argentine, le Maroc, le Liban, le Brésil, Singapour, le Canada et l’Italie.

Voici les quelques noms que Mediapart livre mais que le chemin est loin vers Wikileaks pour ces pseudo justiciers dont on sent qu'ils sont seulement des journalistes aigris de ne pas péter dans les salons du Monde ..

Quand on pense que même la liste des victimes de Madoff est publique ..

Bon allez petits curieux, voici les noms de donateurs du premier cercle de l' UMP nationale-sarkozyste que Mediapart livre:

Ernest-Antoine Seillière (Wendel, ancien président du Medef), André Bettencourt (L’Oréal), Jean-René Fourtou (Vivendi), François Pinault (groupe PPR), Robert et Bertrand Peugeot (Peugeot), Serge Kampf (Capgemini), Gérard Pélisson (Accor) Robert Bourgi (avocat de la Françafrique);

le Canadien Peter Munk, président du leader mondial de l’extraction d’or, la famille Duroc-Danner, (Bernard J. Duroc-Danner est le PDG du géant pétrolier Weatherford), le milliardaire russe Leonard Blavatnik, le styliste argentin Alan Faena, Lincoln Benett et Mark Shanker d'Access Industries,  le demi-frère de l’ancien chef de l’État, Pierre-Olivier Sarkozy, le beau-père de Pierre-Olivier Sarkozy, Frank G. Wisner (ancien diplomate américain et éminence grise très liée à la CIA),

les banquiers Charles de Croisset (Goldman Sachs), Michel David-Weill (Lazard), David de Rothschild (Rothschild), Nicholas Clive-Worms (Banque Worms), Édouard de Ribes (Rivaud), Charles-Henri Filippi (HSBC), Henri Danguy des Déserts (ancien de SG Private Bank), Jean-François de Clermont Tonnerre (banque Hottinger), Aimery Langlois-Meurinne (ancien de GBL et Meryll Linch), Christophe Mazurier (banque Pasche) ou Marc Odendall (ancien de Meryll Linch et JP Morgan),

Nicolas Pourcelet (managing director), Alexandre Capez (head of structured volatility) et Benoît d’Angelin (co-director investments Europe) de Lehman Brothers,

Alexandre Artus, Avi Bouhadana et Michael Halimi  de la banque d’investissements new-yorkaise Cantor Fitzgerald,

tout un tas de sbitres travaillant dans les hedge funds ... Talaris Capital, Concerto Capital Management, Alphagen, Centaurus, Blackstone, Amber Capital ( dont le patron Joseph Oughourlian est membre et qui comme Olivier de Montal, ancien administrateur d’un hedge fund, Olympia Capital est domicilité dans les îles Caiman),

Éric Le Moyne de Serigny, ancien collaborateur d’Éric Woerth au ministère du budget et spécialisé dans l'évasion fiscale,

Goldman Sachs est très bien représentée dans le Premier Cercle par Jean-Luc Biamonti (managing director), Charles de Croisset (vice-président Europe), Isabelle Ealet (responsable mondiale commodities), Laurent Dupeyron (co-dirigeant de l’european equity), Pierre-Henri Flamand (directeur du desk global), Hugues Lepic (banquier associé), Philippe Khuong-Huu (chef du département global interest rates products) et le trader Carole Bettane,

La société Pizzorno, spécialisée dans le traitement de déchets (quelques enquêtes sur les marchés publics qu'elle a eus ? ) avec Francis Pizzorno (PDG), Frédéric Devalle (directeur général), Maria-Pilar Carrozza (directrice financière), Philippe Bonifacio (directeur juridique) et Frédéric Balse (directeur de la propreté)

Acadomia (qui profite de la débilité de la semaine de 4 jours ?) avec son président-fondateur, Maxime Aiach, son directeur général, Philippe Coléon, et son directeur financier, José Dinis,

Maurice Bidermann, à l’origine de l’affaire Elf dans les années 1990, officiellement ruiné en France, au point de ne pas pouvoir payer les dommages exigés dans l’affaire Elf, il jongle pourtant avec les holdings au Luxembourg, en Suisse et au Liban

le cheik Bechara el-Khoury, actionnaire entre autres de la banque Audi Bank qui a été nommé en 2009 consul de… Monaco.

Patrice de Maistre, l’ancien gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt,

Françoise Bettencourt, la fille de Liliane et André bettencourt (membre avant sa mort), et son mari Jean-Pierre Meyers,

Guy Wildenstein, homme d’affaires et marchand d’art,

l'ancien président du Medef, Ernest-Antoine Seillière,

la famille Guerrand-Hermès (groupe de luxe Hermès),

14 membres de la famille Auchan, les  Mulliez (Gérard, Thierry, Vianney, André, Arnaud, Marie, etc.),

famille Saadé avec 4 membres

et puis donc plein de gens dont Mediapart ne publie pas le nom et c'est malheureux car on pourrait y retrouver des juges, des avocats et surtout des gens très impliqués dans certaines grandes écoles et qui ont donc toute liberté pour manipuler la jeunesse ou pire encore, la sélection des futurs diplômés..


Donateurs de l' UMP: la fausse liste de Mediapart | 26 septembre 2012
D'autres trucs du même genre dans la ou les catégorie(s): Scandale


Commentaires sur

Donateurs de l' UMP: la fausse liste de Mediapart

Il est clair que si l'on vivait en démocratie, cette liste serait publique

Vérifiez votre commentaire sur Donateurs de l' UMP: la fausse liste de Mediapart

Voir votre commentaire sur Donateurs de l' UMP: la fausse liste de Mediapart

Preview pas encore posté

en cours ..
Votre commentaire ne peut pas être posté
Votre commentaire a été posté Donnez votre avis sur ou posez votre question !

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Donnez votre avis, commentez ou posez une question sur

Donateurs de l' UMP: la fausse liste de Mediapart

Cliquez dans les colonnes pour d'autres actualités, nouvelles du sport ou de la politique ou bêtises des nounours

« Vidéo Liverpool Manchester United 1 - 2 | Accueil | Gros Ronaldo veut maigrir »