UTMB 2012: ouais bof !

UTMB 2012: ouais bof !



Utmb2012Pour ses 10 ans et sa troisième année consécutive de mauvais temps, l' UTMB a accusé le coup et le coût.

La TDS fut la meilleure course (et la plus dure comme les nounours le disent depuis un moment ;-) UTMB 2009: la TDS est la course la plus dure et  TDS 2011: et la route fut !) et la plus normale avec un vainqueur "Dawa Sherpa" normal ..

(Tiens d'ailleurs, pourquoi s'est-il aligné sur la tds ?? .. Et pourquoi Jornet n'est pas venu ...)

La CCC eut lieu elle aussi dans sa version normale, celle d'avant 2008 qui était sympathique et permettait aux coureurs amateurs un peu "velus" d'essayer un joli trail de montagne sans se pignoler sur des histoires de points. Le "comité" des pas sages de l'organisation eut parait-il l'idée d'arrêter la course à Arnuva mais heureusement il n'en fut rien et la CCC pu se dérouler presque bien (on y reviendra plus loin).

Ladite montagne aurait elle voulu malicieusement rappeler au barnum commercial de l' UTMB que tête de la tronche et tête aux vents étaient de trop dans la CCC ?

L'UTMB fut lui une mascarade. Nul ne saura jamais si c'est pour un besoin commercial ou par pur polettalibanisme mais il n'y eut pas de report au lendemain et un vrai départ à 19 heures pour une fausse course de 100 km avec 6000 de dénivelé autour de Chamonix dans les absolument pas beaux endroits que sont les banlieues des Houches, des Contamines, du parc du Merlet et du balcon sud & Argentière.

Aucun intérêt à ce parcours de boue, de pluie, de vent et de neige qui semblait tout droit sorti d'une obscure campagne militaire du moyen-âge dans les fins fonds de l'Angleterre ou de la Flandre.

2010: arrêt de l'UTMB au bout de 30 km à cause de la pluie et course de remplacement le lendemain sur le parcours de la CCC (voir UTMB 2010 arrêté .. et les bruits commencent )

2011: modifications aussi à cause du temps

2012: report et b.. encore pire qu'en 2010 et donc ouais bof ..

Hors de question de changer la date de l' UTMB paraît-il car Chamonix est très occupé ;-)) Oui mais bien sûr .. Disons plutôt que ça arrange la commune d'avoir un évènement en fin d'été pour éviter de s'enfoncer dans l'automne pépère à la manière du train qui la relie à l'extérieur.

Pourtant l'organisation de l'UTMB pourrait expliquer que si l'évènement se tenait plus tôt, les familles pourraient aussi prolonger leur séjour et ne pas partir vent du cul dans la plaine autoroute vers la rentrée scolaire ..

A ceci, de faux vieux sages répondront que changer la date n'assure pas un meilleur temps et que la montagne décide et que blablabla .. avec pour finir "c'est à l'homme de s'adapter et des décisions ont été prises" ou le même genre de poncifs accompagnés d'opinements du bonnet.

Ouais bof aussi pour la blague des 4 couches. Miss Poletti et le "comité" répétèrent et smsèrent plusieurs fois  qu'il fallait 4 couches. Non pas des pampers pour éponger l'eau mais pour se protéger du froid. Durant la moitié de jeudi et une grande partie de vendredi, les commerçant de Chamonix et du salon du trail firent donc fortune.

Or les vêtements obligatoires suffisaient largement pour le temps qu'il y eut et les vêtements modernes de trail "défendent" largement contre du - 5 -10 ressenti.

Ouais gros bof à la dépense que devient la participation à cette course. Ok pour l'inscription mais stop au tirage de lait d'euros des vaches que sont les participants avec le matériel à 10000 schermbleck trucs muches qu'aucun vendeur ne connait et à la dramatisation qui essaie de faire croire qur'on part vers l'horreur alors même qu'on justifie les changements de parcours par la sécurité !

La TDS est passée au passeur de Pralognan de nuit, ce qui est ultra dangereux. Enormément de concurrents ont été arrêtés alors qu'ils étaient dans les barrières horaires au Cormet de Roselend sans que la course soit stoppée et sans que les barrières horaires soient changées pour dixit "éviter que tout le monde ne reparte du cormet" ..

On supprime ensuite tous les sommets à + de 2000 de l' UTMB et on hésite sur la CCC mais en même temps on prédit et annonce la Sibérie déchaînée aux concurrents de l' UTMB changé ..

Si ça ce n'est pas pour vendre + ...

Autre gros ouais bof au contrôle.

On nous dit que les conditions sont extrêmes et que blablabla .. mais pourquoi le contrôle des sacs n'a quasiment pas lieu. 2 trucs contrôlés sur la liste (alors qu'avant c'était tout le sac) quand on récupère son dossard et aucun contrôle pendant la course alors même que l'infrastructure aux Houches et aux Contamines le permettrait comme ce fut le cas pour la TDS à Bourg-St-Maurice en 2011.

Enorme Ouais bof au bordel concernant l'assistance.

Que dit le réglement ? Que pense le trailer ?

Le trailer "de base" se fout que le premeir ait simplement une banane ou soit dopé. En revanche, voir des concurrents qui à quasiment chaque ravitaillement ont maman, papa, frangin pour apporter des vêtements secs, telle vitamine, tel nouveau contenu de sac ou carrément un coach pour courir avec jusqu'au prochain check point,  ça énerve surtout avec les discours moralisateurs de l'organisation.

Est-ce compliqué d'interdire par exemple seulement aux accompagnants/assistants d'entrer DANS les tentes de ravitaillement ?

Si l'UTMB doit être "bon enfant" et une succession d'étapes de course, ok mais alors qu'on cesse d'avoir ce double discours .

Gros ouais bof aussi pour certains trailers. Jamais vu autant de papiers, d'embouts de gels sur les chemins et jamais aussi peu entendu de "merci" aux si nombreuses personnes qui se gèlent les c.. ou les bouts de seins pour encourager.

En 2012 sur l'UTMB, on a l'impression que le trailer est un obscur soutier qui veut sa revanche de quelque chose.

Où est passé l'esprit rieur d'il y a quelques années ?

Dès le départ, ce fut une cohue digne du cross du Figaro ou du métro parisien un jour pluvieux de Novembre..

Et ceci n'a pourtant pas changé sur d'autres courses comme la doyenne qu'est la 6000D ou de nouveaux trails bien plus sympathiques que ce qu'est devenu en quelques années l' UTMB.

Ouais bof aux performances des premiers de la CCC et de l' UTMB. 9 heures pour le premier de la CCC ...

Corinne Favre ou Julien Chorier gagnaient en 2006 et 2007 en 10h30 sur plus ou moins le même parcours et par beau temps.

Là, un clone de nadal contador inesta déboule sans s'arrêter en 9 heures.

Et bien sûr à l'eau claire .. comme Speedy Gonzales. (Vous allez dire qu'on en veut aux Espagnols et c'est un peu vrai que cette année ils nous ont gonflé à parler si fort -combien de fois durant la nuit on a eu envie de dire "mais vous ne pouvez pas la fermer non ?" :-) et à être si arrogants dans leurs expressions durant la course).

Etrange de se cantonner au trail quand on arrive à courir si vite ..

Enfin, ce n'est pas à nous français de critiquer ça puisqu' Asterix et sa potion magique sont nos héros ;-)

Et que d'ailleurs aussi le vainqueur français de l'UTMB version 2012 , pour une course de nuit et de 100 km avec 6000 de D+ met  UNE heure ou 30 minutes de MOINS que sur la CCC (15 km de moins et - de dénivelé et course de jour) qu'il bouclait en 2006 et 2007 par beau temps !

Ce garçon a un gros avenir comme entraîneur pour expliquer comment gagner tant de temps en si peu d'années ;-))

Au final, après toutes ces critiques, gros ouais bof pour l'UTMB qui ne vaut plus le coup et le coût dans sa version actuelles.

7 points, un toujours plus gros budget et des discours contradictoires avec les actes .. Mieux vaut se tourner vers d'autres courses plus fraîches où ça se la joue moins .. comme par exemple l' UT4M annoncé en 2013 et qui risque de renvoyer l'UTMB dans les archives si les organisateurs sont moins ...

Un énorme point positif quand même pour la marque Hoka. Une nounoursette qui s'était fait vendre des Hoka dans un intersport s'aperçoit que le vendeur lui a refilé des Hoka de route. Elle le dit au stand Hoka du salon du trail et les gens du stand lui proposent sans hésiter de lui prêter gratuitement une paire plus adaptée pour la course. La paire fut prêtée, la CCC courue (en 17h et quelques) et la paire rapportée chez ravanel car le stand Hoka était déjà parti.

Vous en connaissez beaucoup des marques comme ça en 2012 ? Et en plus, Hoka fait vraiment de bonnes chaussures pour les trailers et traileuses fragiles des tendons, ayant peur dans les descentes ou voulant simplement éviter de marcher en déambulatoire à 60 ans.

 


UTMB 2012: ouais bof ! | 3 septembre 2012
D'autres trucs du même genre dans la ou les catégorie(s): Course à pied


Commentaires sur

UTMB 2012: ouais bof !

Le français n'est jamais satisfait , une fois de plus cela ce confirme.
L'utmb ne plait plus allez sur une autre course , ça fera plus de place pour ceux qui sont recalés au tirage au sort.
Finisher de la tds cette année , j'avais ma femme comme assistance , me soutenant toute l'année et pratiquant aussi la course à pied , elle était aussi heureuse que moi de participer à cette aventure qui à nos yeux n'est pas que sportive mais aussi et surtout HUMAINE.

Statistique imparable : en trois éditions, seuls 1133 coureurs ont bouclé
le tour complet, avec des performances insatisfaisantes en raison du froid
de 2011. Cela fait moins de 380 coureurs par an, une moyenne qui condamne
le peuple des trailers à une immense frustration ! Il ne reste donc que
deux issues : créer une ou des courses dissidente(s) à une autre époque
moins obscure et moins in-ensoleillée, et/ou faire des exploits en
solitaire. Voilà l'antidope rêvé à l'UTMB !

Statistique imparable : en trois éditions, seuls 1133 coureurs ont bouclé
le tour complet, avec des performances insatisfaisantes en raison du froid
de 2011. Cela fait moins de 380 coureurs par an, une moyenne qui condamne
le peuple des trailers à une immense frustration ! Il ne reste donc que
deux issues : créer une ou des courses dissidente(s) à une autre époque
moins obscure et moins in-ensoleillée, et/ou faire des exploits en
solitaire. Voilà l'antidope rêvé à l'UTMB !

Il me semble que les assistances sont interdites par le règlement (je peux me tromper - je n'ai pas vérifié), mais c'est vrai qu'en pratique il y en a beaucoup et qu'on peut difficilement contrôler ça. En fait j'ai fait le semi raid (le Bourbon) et il y a des concurrents qui sont venus prendre une douche dans mon gite au milieu de la nuit :) A la limite ça me dérange moins à leur niveau (objectif finir) que sur le devant de la course (disons dans le top 50 par ex). Les premiers devraient monter l'exemple et ne pas contourner les règles.

Merci Nico pour ta réaction, ca fait plaisir de voir des gens qui ne voit pas tout en noir ou tout en blanc!

Juste pour finir avec cette histoire d'assistance, je partage ton avis sur l'assistance, même si interdire l'assistance perso serait de facto impossible, ce serait la meilleur idée. Je suis même plutôt d'avis de ne pas augmenter les sacs relais. 1 seul sur l'UTMB me semble raisonnable.

Par contre, tu cites le GRR (que j'ai fais également, magnifique course), mais je crois que même s'il y a 3 sacs d’allégement prévus, les proportions que prennent les assistances sur cette course sont encore plus importantes !! (Mare à Boue, les camionnettes assistance des coureurs sont garées au bord de la route sur plusieurs kilomètres, en dehors de tout ravito. Et ce n'est qu'un exemple parmi d'autre)

A Cédric et Nicolas:
Pour être plus clair dans mon propos, quand je dis que j’hésite à prendre le départ, c’est plutôt à cause des conditions météo souvent horribles sur la course. Ca fait 3 ans que la course se passe « mal » et je pense que j’aurais vraiment les boules de me préparer pour 170km et ne pas pouvoir les faire. Je m’alignerai peut être sur une course plus tôt dans la saison… Ou pas, suivant mon humeur…
A part ça le fait que ce soit une grande messe commerciale ne me dérange pas plus que ça. On le sait avant de venir, c’est plutôt hypocrite de le dénoncer après. Les « 4 couches » ne m’ont pas faire rire dans le sens « ils veulent que je les achète » (je n’y avais pas pensé) mais dans le sens « et pourquoi pas un parapluie aussi ? ». Pour moi l’UTMB fait parti des classiques à faire (au moins pour voir) au même titre que la Saintélyon ou les Templiers. Quand j’ai envie de voir moins de monde, je fais des courses moins fréquentées.
Pour parler des points positifs : j’ai apprécié la logistique, les ravitos bien organisés et biens fournis, les bénévoles avec qui j’ai discuté. Le départ par vague était aussi une très bonne chose.
Sur les points à améliorer, il y a clairement les assistances. Pour moi un système à la GRR serait très bien (1 à 2 sac d’allègement suivant la course) et pas d’assistance personnelle (malheureusement en pratique trop gens en ont une...). En pratique c’est très dur à faire respecter. Idem sur les bâtons : s’ils ne veulent pas les interdire, alors on peut changer le règlement en imposant qu’ils soient attachés sur sac au départ (par exemple) et/où en rajoutant une boucle pour étirer un plus le peloton avant la première montée.
Pour revenir sur le dopage, j’ai entendu de ci de là qu’il y en avait (aussi) dans le trail. Maintenant entendre n’est pas une preuve et je ne m’amuserai pas à pointer tel ou tel concurrent du doigt. Cela dit, faire du 9/10kmh de moyenne pour un pro sur le parcours de la CCC ne me parait pas délirant car c’est quand même « roulant ».

Le problème de l'utmb n'est pas "assistance ou pas" mais le fait qu'il y ait un règlement que les Poletti rabachent sans cesse et qu 'il n'est pas appliqué dans la pratique. je rejoins totalement l'auteur de l'article au sujet des accompagnants à qui il serait simple d'interdire l'accès aux tentes de ravitaillement ou aux coachs qu'il est facile de "détecter" aux points de passage.
Soit l'utmb dit "débrouillez vous comme vous pouvez ou pas", soit il y a un règlement qui est appliqué.
Les points 3 et 4 du règlement de l' utmn, ccc et tds sont:
Une assistance personnelle familiale est tolérée exclusivement sur certains points de ravitaillement(*), dans la zone spécifiquement réservée à cet usage et à l’appréciation du chef de poste. Cette assistance ne peut être assurée que par une seule personne, sans matériel spécifique autre qu’un sac d’un volume maximum de 30 litres. Toute assistance professionnelle (team ou entraîneur professionnel, médecin ou autre profession médicale ou para-médicale...) est strictement interdite.
Le reste du poste de ravitaillement est strictement réservé aux coureurs. Vous devez obligatoirement suivre le parcours prévu à l’intérieur du poste de ravitaillement même si vous ne voulez pas vous y arrêter.

Il est interdit de se faire accompagner ou d’accepter d’être accompagné pendant tout ou partie de la course par une personne non inscrite, hors des zones de tolérance clairement signalées à proximité des postes de ravitaillement.

Or ce n'est pas du tout ce qui s'est passé en 2012.

Les propos tenus dans cet article,tout comme les commentaires, sont puants.
Pour clarifier ma position, j'ai participé à l'UTMB, en tant que coureur et en tant que bénévole.

Pour ma part, je partage certains points soulevés par l'auteur (notamment concernant les assistances), mais le ton général du blog, et celui de l'article, le dessoudage tout azimut sans aucune modération laissant un libre cours aux approximations (l'arrêt des concurrents au Cormet avant les barrières horaires, je rigole...) et aux sous-entendus les plus foireux (espagnol=dopé, progression=dopage) me donne la nausée.
Vous crachez tour à tour sur les pseudo traileurs, les locaux, les organisateurs, les conditions, l'horaire de départ,...

J'en ai ma claque des gars qui trouvent tjs qqchose à redire. Le type qui veut être tranquille, il fait son tour du Mont-Blanc en mode trail sur une autre date, avec son sac à dos en passant par les refuges/villages pour ravitailler.
Celui qui s'inscrit à l'UTMB, il accepte les contraintes d'une organisation qui décide car c'est elle qui organise. Et si l'herbe est plus verte ailleurs, et bien il y va et il arrête de nous casser les c.....
Oui, être tjs entrain de se plaindre participe au délitement du trail, à l'apparition de cet esprit consumériste que vous dénoncez.
Je pense que vous avez bien sur fait part de vos récriminations circonstanciées à l'équipe d'organisation pour faire progresser la chose. Parce que non, vous n'êtes pas du genre à vider votre sac par écran interposé, bien confortablement installé dans votre bureau...

PS: pour info, pouvez vous me donner un ordre d'idée sur la vitesse à partir de laquelle les gens sont "dopés" selon vous ? Ca me permettra de savoir à partir de quelle heure je peux arrêter de huer les concurrents et commencer à les applaudir.

Ok pour la dérive du trail, mais pour les puristes on peut toujours courir seul ou avec de potes sur des parcours de dingue sans assistance !! Personne ne vous oblige à vous inscrire et souvent si on le fait c'est pour pouvoir dire "j'y étais" à la pause café pour faire le malin devant les collègues.
Par contre pour les résultats des premiers outre l'assistance aux petits oignons je pense que pour les produits illicites beaucoup dans le peloton qui ne passent pas aux contrôles anti-dopage. Je passe beaucoup de temps avec certains bon coureurs c'est surtout l'entrainement et le repos qui font la différence.
Et puis si ça ne vous fait pas rêver rien ne vous oblige à participer !

c'est le grand Barnum de la mèré Poletti et son discours moralisateur,les4 couches et la couche d'ozone et je t'en remets une couche a vous trouer le c...Mme de Fontenay sans son chapeau. et bonjour le tiroir caisse Neige,froid et business a tous les étages.Il y a tromperie sur la marchandise,pas la peine de communiquer sur la plus grande course nature du monde et vous servir un traillounet autour desHouches et de Chaminix avec comme perpectives une rangée de chalets bling bling,j'ai pas vu celui d'edouard BALLAMOU!!I67 euros l'engagement + le reste ça fait cher le pot deMont Blanc.Bref pas la peine de raler comme après le nouveau gouvernement Holande,L'UTMB est surbooké déjà pour l'an prochain Mme de Fontenay -Poletti sera une fois de plus trés émue sur la ligne de déaprt,ellepourra toujours en remettre une couche sur ces soldats de l'Empire de retour de Russie!!

Hello,

Cela résume bien ce que j'ai ressenti. Je voulais m'aligner sur l'UTMB l'an prochain après la CCC cette année mais je suis en train de changer d'avis.
Le coup des 4 couches m'a (presque) fait rire… surtout quand on sait que l'on n'a pas de sac assistance. Les pros et les locaux ont de l'assistance du début à la fin... et les autres leur sac de 45L pour stocker 4 couches en double (si on veut un truc sec à un moment ou autre). S'il faisait si froid que ça ils auraient au moins pu prévoir des sacs d’allègement pour les coureurs lambda...
Je ne suis pas d’accord pour dire que l’on se fou de ce que fait le premier ou le local. Pour moi les assistances personnelles sont en trop aux ravitos. D’une tout le monde devrait être logé à la même enseigne (j’ai passé ma course à doubler les même personnes qui faisaient les ravitaillements à fonds grâce à leur assistance – et ca tape sur le système après 90km de course de doubler quelqu’un pour la 5eme fois). Et de deux dans l’esprit on est sur une course nature, or c'était la foire avec toutes les voitures qui suivent. On nous fait trimballer un gobelet pour ne pas utiliser de plastique et derrière on a 500 voitures qui font je ne sais combien de km... Vive l’écologie comme on dit... Pour moi idéalement on part et on arrive avec ce que l’on a dans le sac.
D’ailleurs j’interdirais aussi les bâtons. J’ai failli mourir 4 fois au départ : les gars courent avec les bâtons à la main qui balancent dès le début (sur la partie goudronnée du début - ça doit prendre trop de temps de les sortir en arrivant à la première montée !). Ensuite ils montent comme des c*ns pour ramer sur le plat et la descente... en balançant les bâtons à tout va de nouveau. Bref dur de les doubler entre Bertone et Arnuva le temps que la course s’étire un peu. Ce n’est pas comme si la plupart savaient s’en servir en descente ou faisaient l’effort de laisser passer (ca aussi...). Ca rend les choses au mieux frustrantes (pour éviter de dire dangereuses). Ok pour des bâtons mais sur un départ séparé alors. Sinon technique GRR : tu utilises tes jambes - d’ailleurs tu es là pour ca !

Pour être plus précis, je voulais dire que l'organisation alertait très fortement et décourage ait les gens limites en temps de repartir de Dogme, mais ne les empêchait pas de repartir. D'autre part si c'est pour envoyer le PGHM pour récupérer 100 coureurs je comprends qu'ils ne poussaient pas a continuer. Ce qui était totalement différent a col joly ou aux conta

Bonjour,
Je suis d'accord avec bien des points sauf pour le point sur Cormet (TDS). L'organisation disait en boucle : si vous attendez 5h45 pour repartir vous ne passerez pas la barrière horaire de col joly. Ayant attendu jusqu'au limite du possible mon cousin, je suis arrive a Cormet a 5h30 et reparti a 5h40 sans être bloque. Mon coup de gueule s adresse plutôt vis a vis de tous ceux qui s'inscrivent et qui abandonnent après 60 km de course parce qu'il pleut et qu'il fait froid et qui squatent le buffet de ravito avec leurs proches et qui empêchent par la même occasion ceux qui souhaitent poursuivre de pouvoir faire le plein.
En revanche, je suis d accord qu'il faut arrêter l'assistance perso. Ça rime a rien d'exiger d'avoir une liste de matériel obligatoire longue comme le bras, quand je vois que certains ont leur proche qui leur apporte du change a tous les points de contrôle. Autant faire comme sur le GRR, tout le monde a le droit a 2 ou 3 sacs d'allegement reparti sur le parcours et puis c'est tout.
RDV le 18/10 a Cap Méchant
Eric

ENTIEREMENT D ACCORD AVEC SE DISCOURS

Bravo ! Il faut dire les choses ainsi. C'est vrai que les performances des vainqueurs de la CCC et de l' UTMB sont bizarres et c'est vrai que l' UTMB est moins sympa qu'avant !

Vérifiez votre commentaire sur UTMB 2012: ouais bof !

Voir votre commentaire sur UTMB 2012: ouais bof !

Preview pas encore posté

en cours ..
Votre commentaire ne peut pas être posté
Votre commentaire a été posté Donnez votre avis sur ou posez votre question !

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Donnez votre avis, commentez ou posez une question sur

UTMB 2012: ouais bof !

Cliquez dans les colonnes pour d'autres actualités, nouvelles du sport ou de la politique ou bêtises des nounours

« Pluie, neige et froid: le Mont Blanc fête à sa façon les 10 ans de l' UTMB | Accueil | Mails des députés français »