Qatargate, Fifa, foot et encore Sarkozy

Qatargate, Fifa, foot et encore Sarkozy



Et encore un autre gros tas de saletés sous le tapis Sarkozy avec le qatargate de la Coupe du Monde.

On se demandait bien durant 4 ans comment le Qatar était soudainement devenu si présent de partout en France au point d'être même rapidement intronisé membre de la francophonie alors qu'il y a 3 pelés et 2 tondus en djellaba qui parlent français au Qatar.

La surprenante guerre en Libye fournissait elle-même des indices puisque tous les contrats de pétrole libyen donnés par les insurgés étaient gérés par le Qatar qui voyait avec bienveillance les armées françaises dézinguer pour 1,4 milliards d'euros par jour les soldats et installations de Kadhafi et Kadhafi lui-même.

Et puis voilà que France Football (ni le canard enchaîné ni So Foot) sortent la bombe du qatargate !

16 pages sur "une instance pourrie de l'intérieur par des années de tripatouillages", la Fifa et l'attribution au Qatar de la Coupe du Monde 2022.

France Football cite un mail interne FIFA dans lequel Jérôme Valcke secrétaire général de l'institution  écrit : "Ils ont acheté le Mondial 2022". France Football parle aussi du Suisse Guido Tognoni, exclu de la FIFA en 2003, qui pense qu'il "existe de forts soupçons de compromissions" autour des membres de la Fédération qui ont voté le 2 décembre 2010 pour le Qatar, dont la candidature avait un budget énorme de 33,75 millions d'euros.

Le Qatar se serait aussi servi de quelques hommes comme le président de la Fédération asiatique Mohammed Bin Hammam, radié à vie en décembre dernier, le président de la Fédération argentine et vice-président de la FIFA Julio Grondona et l'ex-président de la Fédération brésilienne (CBF) Ricardo Texeira (qui a démissionné en mars du comité de la FIFA et de la CBF suite à des accusations de corruption).

France Football parle aussi d'une réunion secrète à l'Elysée, le 23 novembre 2010, entre Nicolas Sarkozy, le prince du Qatar, Tamin bin Hamad al-Thani, Michel Platini et Sébastien Bazin, représentant de Colony Capital, à l'époque propriétaire du PSG.

"Au cours de cette réunion, écrit France Football, il a été question du rachat du PSG par les Qataris (réalisé en juin 2011), d'une montée de leur actionnariat au sein du groupe Lagardère, de la création d'une chaîne de sport (BeIn sport) pour concurrencer Canal + - que Sarkozy voulait fragiliser - et tout ça en échange d'une promesse : que Platini (président de l'UEFA) ne donne pas sa voix aux USA, comme il le voulait, mais au Qatar".

Pas de doute, Sarkozy semble bien avoir travaillé pendant son mandat ! Bettencourt, Karachi, Tapie, Woerth, DSK le Qatar, Kadhafi, etc...

Vive le développement du football par 60 degrés l'été et aucun spectateur !

 


Qatargate, Fifa, foot et encore Sarkozy | 30 janvier 2013
D'autres trucs du même genre dans la ou les catégorie(s): Scandale


Commentaires sur

Qatargate, Fifa, foot et encore Sarkozy

Vérifiez votre commentaire sur Qatargate, Fifa, foot et encore Sarkozy

Voir votre commentaire sur Qatargate, Fifa, foot et encore Sarkozy

Preview pas encore posté

en cours ..
Votre commentaire ne peut pas être posté
Votre commentaire a été posté Donnez votre avis sur ou posez votre question !

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Donnez votre avis, commentez ou posez une question sur

Qatargate, Fifa, foot et encore Sarkozy

Cliquez dans les colonnes pour d'autres actualités, nouvelles du sport ou de la politique ou bêtises des nounours

« Christian Estrosi vs Jean-Vincent Placé | Accueil | Video Rouen OM 1 - 2 buts de Valbuena Sougou et Dugimont »