Rachat de credit

Rachat de credit

Les bons sous de Daniel Bouton

Daniel_bouton_d_or Daniel Bouton, président de la Société Générale, aurait réalisé une plus-value de 1.3 million d'euros en moins de 4 mois en revendant des actions de son groupe, acquises au titre de stock-options.
Rappelons que Daniel Bouton n'est pour rien dans l'affaire Kerviel (il ne savait rien du tout .. ce qui est logique puisque Daniel Bouton ne peut pas s'occuper et de son argent et de celui de la banque ..) dans les prises de participations de la Générale en sub primes ou dans Rosbank et dans la crise, etc..
Daniel Bouton est un bon garçon qui mérite son argent .. ah ah ah ..
Vous avez perdu vous aujourd'hui ?

octobre 13, 2008 dans Actualités, Assurance, De qui se moque-t-on ?, Economie, finances, Pouvoir d' achat, Rachat de credit, République des copains et des coquins | | Commentaires (0) | TrackBack

Maison à 15 euros : une bonne blague de boutin train

Maison15euros On entend parler que de la maison à 15 euros. La dette explose (deuxième poste des dépenses de l'état, 70% du PIB). Le RSA ne sera jamais financé. le plan banlieue est autant au ban des préoccupations de Sarkozy que les banlieues (qu'il veille à maintenir presque chaudes pour les ressortir au moment des élections et faire le matamore). Le chômage repart à la hausse. Des nouvelles taxes surgissent tous les jours (2 aujourd'hui). Le pouvoir se vautre dans la luxure, le stupre et la dépense mais Zorro Boutin est là ! avec la maison à 15 euros.
Retour sur ce tour de passe-passe pour ne pas dire arnaque qui sera au mieux un flop et au pire un trou financier à combler pour ceux qui devront réparer les dégats de la clique sarkozyste (dont il est vrai que sur ce point on ne peut pas attendre grand chose puisque leur seule idée de gestion est issue d'expériences de type Neuilly sur Seine où aucune infrastructure sociale n'existe puisque le principe de gestion sous sarkozy a été que les riches pouvaient se débrouiller par eux-mêmes) et qui permet de faire croire que le gouvernement s'occupe des pauvres.
Le principe de la maison à 15 euros par jour, comme l'argent ne pousse pas sur les toits, est d'endetter le futur propriétaire pendant 40 ans.
Le futur proprio sera endetté d'abord pendant 20 ou 25 ans pour la maison (sans le terrain).
Puis il faudra rembourser le terrain et là, demerden Sie Sich pour y arriver.
Seul point positif de la première étape: la TVA à 5,5 sur la construction (ce qui est déjà possible si on passe par le fournisseur de matériaux).
Concrètement, des "subprimes" à revenu inférieur à 2000 euros par mois, vont consacrer 1/4 de leur revenu, pendant au moins 20 ans à une maison située sur un terrain dont ils pourront être expropriés ensuite quand ls ne pouront plus payer (ça ne vous rappele pas une histoire récente aux USA ?)
Dans le meilleur des mondes sarkozystes, les terrains ne coûtent rien et les prix sont spéciaux mais tout le monde ne peut pas bénéficier des gentillesses de certains.
En utilisant une partie du 1% logement pour "porter" le terrain pendant le remboursement de la maison, on imagine qu'au bout de 20 ans le terrain coûtera la même chose. Possible peut-être au fin fond de la campagne ou de la moselle où il ne reste plus rien avec la retraite militaire mais ailleurs ??
A moins de cantonner les bénéficiaires de la maison à 15 euros dans des zones ignorées des services publics et des autres français, un peu comme on cache les poussières sous le tapis..
Dans l'histoire récente, on trouve un exemple similaire à la maison à 15 euros: l'envoi en Sibérie des gens qui gênaient le système tsariste ou soviétique. Pas ceux qui étaient envoyés en camps mais ceux à qui on recommandait fortement d'aller aider à l'expansion de la Russie ou du communisme là où personne ne les voyait, en échange des tarifs très avantageux ..
Notons aussi au passage l'attaque de la loi SRU par les maisons à 15 euros: bientôt les maires de communes riches n'auront même plus besoin de faire semblant de construire des logements sociaux ou de convaincre en sous-main les habitants de signer des pétitions contre l'ouverture de ces logements (un bel exemple ? rue de la ferme à Neuilly sur Seine)

juillet 29, 2008 dans Actualités, De qui se moque-t-on ?, Economie, finances, Politique, Rachat de credit, République des copains et des coquins, sarkozy, sarkozystes | | Commentaires (0) | TrackBack

Heures sup : la mauvaise soupe de Sarkozy

Bonneteau-heures-supplementairesLa seule réforme économique mise en place par Sarkozy et vantée sur ordre par tous les nervis du régime est comme vous le savez toutes et tous : la détaxation des heures supplémentaires. La presse du pouvoir et les obligés vantent la mesure des heures supplémentaires sauf que tout ça est en train de s’écrouler comme toutes les choses construites à la va-vite uniquement dans le but de glorifier le roitelet de l’Elysée.

En premier lieu, les heures sup de Sarkozy devaient augmenter le pouvoir d’achat de 4,5 milliards. En 6 mois, à peine 1 milliard a été “créé” par les fameuses heures supplémentaires .. Faut-il attendre le prochain Noël ?

En second lieu, la fumeuse TEPA (la loi en faveur du travail de l’emploi et du pouvoir d’achat ) s’avère être non seulement une usine à gaz mais une usine à gaz qui produit l’inverse de ce qu’elle annonçait.

Avant l’arrivée de Sarkozy qui à Neuilly Boxa, l’homme qui croit que la France entière fonctionne comme à Neuilly, les heures supplémentaires étaient payées 10% + cher avec un maximum de 180 heures par an.

Avec TEPA, les heures sup sont payées 25% + cher et défiscalisées mais limitées à 130 heures par an.

On a une fois de plus une loi faite par des gens qui n’ont non seulement jamais travaillé mais en plus jamais eu de responsabilités de patron payeur.

Si tous ces décideurs, qu’ils soient énarques ou politicards de métier comme Sarkozy, avaient eu une seule expérience en entreprise, ils sauraient:

1)  que dans la grande majorité des cas, les patrons ou responsables ne vont pas demander de dérogation (car cela prend du temps et est compliqué notamment pour un petit patron qui fait tout) DONC CELA LIMITE les heures sup au quota prévu par la loi: soient 180 avant et 130 maintenant

2) que l’on ne décide pas de faire faire des heures sup pour augmenter le salaire des gens mais parce qu’il y a du travail à faire (toute personne ayant travaillé sait que faire un travail pour 4 à 3 est possible mais que faire un travail de 4 à 3 ne donne rien et surtout pas du bon travail), or 130 heures de quota représentent moins d’une heure supplémentaire par jour de travail (alors que 180 représentent UNE heure par jour de travail car en moyenne les français travaillent 180 jours par an) ce qui est incompatible avec la plupart des travaux qu’on peut faire avec des heures sup

3) Quelque soit X, le prix payé par heure, l’employé gagnait avec 180 heures permises par an: 180 x 10% x X et gagnera maintenant 130 x 25% x X or comme 130 x 1.25  est plus petit que 180 x 1.1 et donc le salarié gagnera MOINS avec les heures supplémentaires à la sauce sarkozy..

Encore un tour de passe passe de Sarkozy mais ils semblent de moins en moins maîtrisés… à moins que ce soit encore une erreur de calcul comme celle des soi-disantes 4000 heures travaillées en Espagne ou des bases aériennes en France ou des offres d’emploi de plaquiste à Melun.

juin 3, 2008 dans Actualités, Economie, finances, Politique, Rachat de credit, Sarkoface, l'histoire d'un iznogoud des temps modernes, sarkozy, sarkozystes | | Commentaires (0) | TrackBack

Comment contester agios et frais abusifs des banques ?

Votre banque vous compte des frais abusifs ? Votre banque vous a fait faire des investissements à perte ? Redressez la tête et utilisez l'arme fatale contre les banquiers, la directive MIFID.

La directive MIFID, qu'est-ce que c'est ? Extrait de www.fimarkets.com/

La réforme MiFID (Markets in Financial Instruments Directive), dont la Directive a été publiée par l'Union Européenne au mois d'avril 2004, établira un nouveau cadre réglementaire sur les marchés d'instruments financiers. Cette Directive cadre a pour objectif de promouvoir la prestation transfrontalière de services d'investissement, en instaurant un régime harmonisé dans tous les Etats membres, tout en renforçant la protection des investisseurs.

Les dispositions de la Directive cadre apporteront des modifications profondes sur les mécanismes de marchés. A titre d'exemple, le principe du « Passeport Européen », permettant aux Prestataires de Services d'Investissement (PSI) de fournir leurs services sur l'ensemble du territoire de l'Union, sera étendu afin de faciliter les prestations transfrontalières. Autre disposition notoire : la règle dite de « centralisation des ordres » sera supprimée.

Les dispositions de la Directive sont accompagnées de mesures d'exécution qui devront être appliquées dès novembre 2007.   Celles-ci portent principalement sur 3 thèmes :

  • La protection des investisseurs : Différenciation des modalités de fourniture de produits et services au client en fonction de sa classification (mise en place de segments, de tests d' «  adéquation » ou de « caractère approprié ».) Par ailleurs, les entreprises qui exécutent les ordres des clients devront prendre toutes les mesures raisonnables pour obtenir le meilleur résultat possible.
  • Les exigences organisationnelles des entreprises d'investissement : Mise en place de nouvelles exigences sur les fonctions de pilotage, en tenant compte de la taille de l'entreprise (contrôle de conformité, gestion des risques, audit interne et la gestion des conflits d'intérêt).
  • Les obligations relatives aux transactions : Développement de dispositifs de transparence pré et post négociation. Parallèlement, toutes les transactions devront faire l'objet d'un reporting précis auprès des autorités compétentes du pays d'origine.

Le périmètre de la réforme MiFID est donc très large : il touche en effet tous les maillons de la chaîne de valeur du processus de gestion des instruments financiers.

En clair, MIFID concerne surtout les investissements financiers mais AUSSI le conseil financier que peut vous donner votre banque quand par exemple:

- vous changez des dollars (puisqu'il y a transaction avec frais de change, taux de change)

- vous vous abonnez à une convention pour soi-disant éviter des frais ou bénéficier de facilités de crédits ou d'agios

- vous investissez dans un plan d'épargne et vous vous retrouvez à payer un découvert sur votre compte

- vous empruntez en souyscrivant un crédit

- vous rachetez votre crédit

etc..

La banque est maintenant obligée de vous prouver qu'elle a obtenu le MEILLEUR résultat pour vous et sur simple demande doit vous prouver ceci (par exemple si on vous change des euros en dollars à 1,45 alors que le taux du jour était de 1,47; la banque doit vous prouver qu'elle n'a pas pu obtenir mieux qu'1,45 dans le temps et le respect de l'ordre que vous aviez donné). Pareil pur les taux d'agios, les dates de valeur, etc..

Auparavant et avant la fin de l'année, la banque doit vous CLASSER dans l'une des 3 catégories de clients (des moins bien informés ou mieux informés)--> quoiqu'il en soit, faites en sorte (quitte à devoir envoyer un courrier à la banque) d'être classé dans la catégorie des moins bien informés ! (Mêmes les pro font comme ça pour avoir le maximum d'informations et de garanties).

MIFID renforce  les obligations des prestataires de services d'investissement en matière de connaissance, d'information et de conseil des clients ou des clients potentiels. Si vous êtes client non professionnel, le prestataire devra respecter les obligations suivantes :

  • Il devra vous fournir, sous forme compréhensible, des informations vous permettant de comprendre les services proposés et les risques qui y sont associés.
  • Il devra constituer un dossier incluant le ou les documents, approuvés par vous même, où sont énoncés les droits et obligations de chacun et les informations sur les frais.
  • Dans le cadre d'un investissement qu'il vous conseille ou d'une gestion sous mandat, le prestataire devra s'assurer que les placements qu'il préconise sont bien adaptés à votre situation.

Pour cela, il devra lui-même s'informer auprès de vous :

  • de vos connaissances et de votre expérience en matière d'investissement.
  • de votre situation financière
  • de vos objectifs d'investissement.

Ensuite, pour la moindre chose que la banque vous prend, posez simplement par courrier ou par mail ou par fax (un écrit) la question suivante:

- Comment cela est-il considéré dans le cadre de MIFID ?

Si votre banquier (banquière) vous répond qu'il (elle) ne comprend pas, qu'il(elle) ne sait pas ce que c'est, ALORS

faites une lettre au directeur de la banque, ainsi qu'au médiateur de la banque ou au PDG de la banque en vous étonnant (preuve à l'appui donc essayez d'avoir un écrit comme quoi votre interlocuteur ne sait pas ce qu'est MIFID) que votre interloctueur vous ait répondu cela et en soit pas au courant.

Le temps que les agences bancaires maitrisent exactement MIFID, les banquiers sont tellement terrorisés par la co responsabilité et l'accusation de manque de conseil qui peuvent leur tomber sur la tête juridiquement, qu'ils préfèreront vous donner satisfaction plutôt que de découvrir qu'ils n'ont pas répondu à une de leurs nouvelles obligations..

Pour une fois, l'Europe a du bon. En savoir + sur MIFID ici.

novembre 21, 2007 dans Actualités, Economie, finances, Rachat de credit | | Commentaires (0) | TrackBack

Pourquoi Fillon declare la France en faillite ?

fillon François Fillon a déclaré hier en Corse que la France était en faillite et aurait du mal à racheter son credit. Dans quel but ??? Les medias ce matin glosent sur le manque d'habileté du premier sinistre mais est-ce un manque d'habileté ? Pas sûr.. La question serait plutôt de savoir si en disant que la France est en faillite, Fillon fait de la surenchère médiatiquepour exister face à Sarkozy ou si.. Fillon est en service commandé.. Quelle a tout le temps été la méthode Sarkozy ? 1) Déclencher le bordel quelque part ou àpropos de quelque chose 2) Se mettre en scène en train de lutter contre les ennemis ou d'essayer de résoudre le problème 3) Expliquer (notamment aux plus de 60 ans) que COMME on PARLE D'ESSAYER de faire quelque chose, on est FORCEMENT le meilleur pour régler TOUS les problèmes.

C'est comme ça que Sarkozy s'est transformé en super flic (alors que dans la réalité la criminalité n'a pas baissé et que les banlieues ont des problèmes aggravés) et c'est comme ça qu'il préparera son élection dans 4 ans et demi..

Merci Fillon !!

BuzzNet tags: , ,
Technorati tags: , ,
Technorati tags: , ,

septembre 22, 2007 dans Actualités, Politique, Rachat de credit, Sarkoface, l'histoire d'un iznogoud des temps modernes, sarkozy, sarkozy 2012, sarkozystes | | Commentaires (1) | TrackBack

Credit consommation le scandale financier

Les français naguère réputés pour leur épargne consomment de plus en plus et par le crédit auquel poussent les banques et autres organismes de credit. L'UFC Que Choisir accuse tous ces prêteurs d'avoir capté en dix ans 4,5 milliards d'euros de bénéfices (avec environ 3 millions de ménages) essentiellement par des contrats d'assurance liés aux prêts (aux dépens des clients).

L'assurance des prêts immobiliers porterait par exemple sur 11,5 milliards d'euros !! UFC Que choisir demande l'ouverture d'une commission d'enquête parlementaire et se joint à l'action en justice d'un consommateur qui assigne l'assureur CNP Prévoyance et l'établissement de crédit Cofidis.

Les contrats d'assurance collective couvrant le décès, l'incapacité et l'invalidité (souscrits pour environ un tiers des prêts à la consommation contractés auprès de banques ou d'établissements spécialisés) ont des taux d'assurance complètement déconnectés de la réalité des risques: de 2,5 à 5 % !!

Certains établissements financiers ont mis en place des systèmes leur permettant de récupérer en amont les bénéfices de ces contrats.

Une fois de plus, les petits, les sans grades sont exploités par les organismes financiers qui prennent dans la chaine de valeur la plus grande part des bénéfices sans que jamais aucun pouvoir ni industriel, ni syndical ni politique ne leur réclame des comptes ou un effort pour la nation. le matamore en chef Sarkozy attaque l'institution judiciaire, les medias, les patrons mais se garde bien d'attaquer les banques (sauf la banque européenne mais qui elle n'a pas d'implication dans tout ceci).

A quand un José Bové des banques qui défoncera des agences comme des Mac Do ??

septembre 21, 2007 dans Assurance, Injuste, Rachat de credit, Scandale | | Commentaires (2) | TrackBack

Enrico Macias acteur permanent

Enrico Macias était aujourd'hui aux obsèques de Jacques Martin. Il a joué au type très affecté. Un peu comme le 6 mai dernier quand il chantait à la gloire de Sarkozy en parodiant sa propre chanson avec "à ce qu'elles sont belles les filles de Sarkozy" tout en parlant des filles de Jacques Martinmacias ... Soit Macias a Alzheimer, soit il court le cachet. Il aura de toutes façons beaucoup de mal à racheter son credit...

43 Things tags: ,
IceRocket tags: ,
 
Technorati tags: ,
del.icio.us tags: ,

septembre 20, 2007 dans Actu people, Actualités, De qui se moque-t-on ?, Rachat de credit, sarkozystes | | Commentaires (0) | TrackBack

Kanye West nouvel album

kanye_west Le nouvel album de Kanye West a été réalisé avec des nounours. la nounoursisation de la société est en marche. Faites en sorte d'avoir un maximum de crédit auprès des nounours ou de racheter le votre quand vous vous êtes mal conduits !! Sinon vous n'avez aucune assurance d'avoir un statu de mignon, statut qui seul vous garantit d'être vous aussi un nounours !

43 Things tags:
BuzzNet tags:
Technorati tags:
del.icio.us tags:
IceRocket tags:

septembre 20, 2007 dans Actu people, Actualités, Assurance, Musique, Nounoursisation de la société, Rachat de credit | | Commentaires (1) | TrackBack